Rouille brune ou des feuilles du blé

Faits sur le pathogène

  • Le champignon pathogène Puccinia triticina cause la rouille des feuilles du blé.
  • Contrairement à d’autres maladies foliaires importantes en Amérique du Nord, la rouille des feuilles n’hiverne pas dans les champs.
    • Les rouilles se développent dans les États du sud. Le vent des systèmes météorologiques dominants souffle vers le nord et propage les spores.
    • Cette maladie peut être responsable de pertes de rendement allant de légères à modérées (de 1 à 20 %).


Les urédospores asexuées de Puccinia triticina. Photo gracieuseté de Bruce Watt, Univ. du Maine, Bugwood.org

Symptômes et signes

  • Les premiers symptômes sont des taches jaunes de circulaires à ovales sur la face supérieure des feuilles.
  • Celles-ci se transforment en pustules couleur orange, de forme circulaire. Elles dégagent une poussière orange de spores si on les dérange.
  • La photosynthèse diminue au rythme de la réduction de la surface foliaire fonctionnelle. Cela peut réduire le remplissage des épis et le rendement.
  • L’infection culmine pendant les phases de montaison et de floraison du blé.

Feuilles de blé porteuses de pustules de rouille. Photo gracieuseté d’Emmanuel Byamukama, South Dakota State Univ., Bugwood.org (à gauche) et Donald Groth, Louisiana State University AgCenter, Bugwood.org (à droite).

Conditions favorisant la maladie

  • Une température optimale, comprise entre 60 et 80 °F (environ 15 à 25 °C) favorise la croissance de Puccinia triticina.
  • Sous des températures hivernales douces, la rouille peut hiverner dans les champs sur des plants de blé infectés.
  • Les spores portées par le vent voyagent depuis les régions du Sud. La pluie les dépose sur les feuilles.


Rouille des feuilles sur du seigle. Photo gracieuseté de University of Georgia Plant Pathology, University of Georgia, Bugwood.org

Points de régie à considérer

  • Les sélectionneurs de blé créent constamment des variétés présentant différents niveaux de résistance à ce pathogène.
    • La rouille possède la capacité de développer rapidement une résistance grâce à des gènes dynamiques et en constante évolution.
  • L’infection de la feuille étendard peut justifier les applications d’un fongicide.


Parcelles de blé avec différents niveaux de résistance à la rouille des feuilles. Photo gracieuseté de Donald Groth, Louisiana State University AgCenter, Bugwood.org

Références

Kolmer, J. 2020. Wheat Leaf Rust. Tiré de Agricultural Research Service U.S. Department of Agriculture: https://www.ars.usda.gov/midwest-area/stpaul/cereal-disease-lab/docs/cereal-rusts/wheat-leaf-rust/

Marsalis, M. A., et Goldberg, N. P. 2017. Leaf, Stem, and Stripe Rust Diseases of Wheat. Tiré de New Mexico State University: https://aces.nmsu.edu/pubs/_a/A415/welcome.html

Autrice : Madeline Henrickson

Les informations précédentes sont fournies à titre informatif seulement. Veuillez contacter votre représentant Pioneer afin d’obtenir plus d’information et des suggestions précises pour votre ferme. La performance du produit varie. Elle dépend de beaucoup de facteurs dont : le stress causé par la chaleur et l’excès d’eau, le type de sol, les pratiques culturales et le stress environnemental, de même que la maladie et la pression des parasites. Les résultats individuels peuvent varier.

Vol. 12 No 14, mai 2020